AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum a fermé ses portes.

Partagez | 
 

 Mac'n'cheese is the big power (rina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Mac'n'cheese is the big power (rina)   Lun 18 Sep - 22:22



[ cathriana brzezicki ]
trente-huit ans | employée de la poste au triage | mariée en procédures de divorce
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
01. Tu es née à El Paso de parents qui s'aimaient, de parents qui t'aimaient. Tu n'as jamais manqué de rien, du moins, pas d'amour ou de divertissement. Tu vivais sur un ranch, étant la plus jeune, charriée par son aîné. Ton frère tu l'as toujours aimé et le quitté tout comme tes parents ont été difficile. Tes parents étaient soudés et veillaient l'un sur l'autre. Tu désirais la même chose qu'ils vivaient. Tous deux avec l'amour de jeunesse. Ils étaient beau. Ils le sont toujours.
02. À l'âge de douze ans, tu pars en ballade à cheval avec ton frère. Ce n'était pas la première fois que tu montais, c'est vrai et pourtant, tu as trouvé le moyen de faire une erreur de débutant. Une mauvais manipulation,voilà que ton cheval galope au gré du vent, trop vite et trop loin pour que ton frère te rattrape. Tu as par la même occasion perdu les reines et tu te retrouves mains libres et surtout sans poigne. Tu tombes en bas de la scelle, mais ton pied reste prit dans l'étrier. Tu as fini ta route au sol, la scelle s'étant décrochée. Résultat : tu finis à l'hôpital avec une chirurgie pour fixer ta hanche fracturée.
03. À seize ans tu tombes sur ce garçon. Un peu plus vieux que toi. Simplement un an, mais tu t'en fiche pas mal, tu t'en es fiché pendant longtemps. Tu l'aimais, tu l'aimais toujours et faut croire qu'au départ c'était réciproque. Tu es resté accroché à lui, il avait ce je ne sais quoi. Le voir aller avec les animaux t'attirait avec ce je ne sais quoi. C'est bien quand il a posé le genou à terre que tu t'es dit que tu passerais ta vie avec lui. Tu n'avais que dix-sept et pourtant, c'était le plus beau jour de ta vie.
04. De cette union qui te semblait si parfaite est venu un petit garçon à l'image de son père. Physiquement il se rapprochait de lui très jeune et tu pouvais qu'être heureuse. Tu avais un enfant avec l'homme que tu aimais. Tu avais ce que tu voulais, ce que tu visais dans la vie. Tu ne cherchais pas à avoir plus qu'un enfant, mais tu ne lui aurait jamais dit non s'il en avait désiré plus. Mariée, avec un enfant déjà à dix-huit ans. Tu vivais un rêve.
05. Rapidement, ton sourire de mère au foyer disparaît. Ton sourire de femme comblé s'efface et tu te lasses de cette absence. Passer autant de temps avec ton fils te rempli de bonheur et pourtant plus il vieillit, plus tu réalises que tu es seule et que ton mari est absent de plus en plus. Tu gardes le silence. Tu t'es pleins une fois, mais ça n'a suffit à rien. Tu sais que tu n'as rien vraiment à dire. Tu ne rapportes rien à la maison, tu ne faisais que t'occupé du gamin, ce petit garçon qui te faisais sourire par un simple regard. Si ton fils n'avait pas été dans ta vie à l'époque, peut-être que tu serais partie le coeur brisé.
06. Il y a six ans, tu as cru naïvement à un renouveau, une chance que tout change, de recommencer avec ton mari et ton fils. Tu as aveuglément abandonné tes parents, ton frère pour suivre son mari. Ce fut le déclin de tout. Tu es resté spectatrice de ce désastre. Tu finis par t'attarder à d'autres hommes sans pour autant désirer grand chose, que de l'attention. Ton coeur ne bat que pour Loup et ne battra peut-être pour personne d'autre. Aller voir ailleurs n'a jamais été quelque chose que tu voulais, mais tu as fini par en avoir assez de cette distance entre ton mari et toi. Chaque fois que tu le faisais, ça te brisait le coeur un peu plus.
07. Te laisser aller dans les bras d'un autre te demandais beaucoup. C'était autant difficile à faire que c'était rassurant. Tu ne faisais jamais l'erreur de coucher deux fois ou plus avec le même homme. Hors de question de créer un attachement, hors de question de te briser encore plus. Tu aimerais tellement que Loup te revienne et pourtant tu continues, tu va voir ailleurs puisque tu n'arrives toujours pas à avoir son attention. Jamais le même homme, c'est la seule règle, pourtant tu risques de la briser.
08. Il y a deux ans, on pourrait dire que c'était la goûte qui a fait débordé le vase. Il est partit. Il a quitté la maison te laissant lui aussi seule. Ton fils est parti, il t'a quitté comme ça, sans même garder contact avec toi. Mais qu'as-tu bien pu faire pour éloigner ton mari et perdre ton fils. Tu perds soudainement cette lueur. Tu essaies à quelques reprises d'allumer ton mari que ça ne va pas bien et cela tombe dans l'oreille d'un sourd. Seule, tu regrettes de plus en plus d'avoir abandonné ta famille. Tu ne supportes plus d'être dans cette maison, tu passes ton temps dans les rues sans vraiment savoir quoi faire, tu ères en observant les gens et en écrivant des lettres ici et là que tu as laissé dans le haut de la garde-robe dans votre maison. Tu les as oublié, des lettres qui lui sont adressé, qui leur sont adressé autant à l'un qu'à l'autre. Si seulement il les trouvait et les ouvrait. Peut-être comprendrait-il.
09. Il y a un an tu as vécu une crise d'épilepsie généralisée, qu t'as valu une plaie ouverte au bras. Tu étais seule à la maison, comme toujours, ce n'est pas surprenant, merci à cet ami qui venait te rendre une visite surprise. Il t'a amené à l'hôpital en urgence, pas le temps d'attendre l'ambulance. Tu as passé quelques jours à l'hôpital. Tu as bien essayé de contacter ton mari, mais sans réponse. Il faut avoué, tu n'as essayé qu'une seule fois. Tu as eut le diagnostique d'une tumeur au cerveau. Par chance, ils ont su la retirer sans grande difficulté et encore aujourd'hui tu vois régulièrement un médecin pour s'assurer que ça ne recommence pas.
10. Il y a quelques semaines, tu en as eut assez, tu ne supportais plus ses absences, sa distance. Tu te retrouvais dans une position déchirante. Besoin de soutien, besoin de présence et tu n'avais rien. Délaissée par ton mari, abandonnée par ton fils, tu ne savais plus comment t'en sortir. Prendre le choix de rester seule après vingt ans, c'est fait d'un coup, sans réflexion. Des papiers plaqués contre son bureau, un appartement, un boulot, la solitude. Tu en viens à te demander si tu as fait le bon choix. Tu ne le cacherais à personne, il te manque, mais d'un autre côté, est-ce que tu lui manques toi? Tu n'en es pas si sûre. La solitude t'effraie, tout comme elle te fait un bien fou, un changement d'air.

en vrac ▪ aimes les films marvel ▪ adores le chocolat ▪ as besoin d'affection. ▪ n'aimes pas wilmington. ▪ as besoin d'un minimum de série télé le soir. ▪ es capable de dévorer plusieurs livres par semaine, ça en est presque un besoin. ▪ besoin de musique pour faire le vide de son esprit, besoin de musique pour oublier et surtout pour s'endormir. ▪ n'aimes pas vraiment l'alcool. ▪ bois de l'alcool malgré tout et perds rapidement tous sens d'inhibition. ▪ tiens très mal l'alcool. ▪ n'as jamais rien consommé de sa vie autre que de l'alcool.


liens recherchés
(♂)  [meilleur ami]libre
Lui, c'est le mecqui ne supporte pas ton mari, puisqu'il vit tout ce que tu subit. Il connait ses absences et il te dit depuis quelques années que tu devrais le quitter. Pourtant, tu ne l'as pas écouté au début, tu as trop de patience. C'est lui qu'il y a un an s'est pointé chez toi et t'as trouvé en épilepsie le bras ouvert et en sang. C'est lui qui t'as amené à l'hôpital et qui t'a soutenu à la place de ton mari tout au long des rendez-vous pour la tumeur.

(♂♂♂)  [amants]libre
Pendant les six dernières années, tu t'abandonnais dans les bras des hommes pour oublié le manque que ton mari créait en toi. Tu n'as jamais réussi à t'offrir à eux à nouveau. Une fois. Une seule, c'était ton mot d'ordre. Hors de question de t'attacher. Quand tu les croises dans la rue, les choses son étrange, mais tu ne t'empêches de sourire.

(♂)  [l'amant maudit]libre
Comme tous les amants, tu t'es dit une seule fois, qu'une seule et pourtant, il ne te lâche pas. Il en veut encore et tu ne sembles pas apte à lui dire non. Tu sens se besoin d'affection, d'attention et il te donne si bien les deux.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
présentation | messagerie


Dernière édition par Cathriana Brzezicki le Mar 19 Sep - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mac'n'cheese is the big power (rina)   Lun 18 Sep - 22:23

[ répertoire des liens ]
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

(♂) @LOUP BRZEZICKI | mari en procédures de divorce
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

(♂/♀) PRÉNOM NOM | blablabla.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

(♂/♀) PRÉNOM NOM | blablabla.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.


Dernière édition par Cathriana Brzezicki le Mar 19 Sep - 3:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mac'n'cheese is the big power (rina)   Lun 18 Sep - 22:23

[ répertoire des rp ]
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

RP EN COURS |
titre du rpft. prénom nom.
titre du rpft. prénom nom.
titre du rpft. prénom nom.

RP TERMINÉS |
titre du rpft. prénom nom.
titre du rpft. prénom nom.
titre du rpft. prénom nom.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mac'n'cheese is the big power (rina)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mac'n'cheese is the big power (rina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» Rina
» ANPE Power
» Canard Power

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PEOPLE ALWAYS LEAVE. :: autres.-
Sauter vers: